Désenclavement de Lomami : Alexis Gisaro et Nathan Ilunga ont échangé à Kinshasa sur la réhabilitation des infrastructures routières

Le ministre national des infrastructures et travaux publics, Alexis Gisaro, a reçu, le lundi 24 Mai 2022 à Kinshasa capitale de la RDC, le Gouverneur élu de la province du Lomami, Nathan ILUNGA NUMBI. Il a été question au cours de cet entretien, de faire le plaidoyer pour le début effectif des travaux de lutte antiérosive dans les villes de Kabinda et de Mwene-ditu.Quelques heures après la confirmation de son élection par la cour d’appel de Lomami, le nouveau Gouverneur Nathan Ilunga Numbi est à la recherche des partenaires et des investisseurs pour sortir du gouffre la province de Lomami, si bien qu’il frappe partout où peut sortir la solution, sans se fatiguer un seul instant. C’est le motif qui a conduit le patron de Lomami, ce lundi 23 mai 2022, au près du Ministre d’Etat, Ministre des infrastructures et Travaux publics. Au cours de leurs échanges, Nathan Ilunga a fait un plaidoyer pour le désenclavement de la province de Lomami qui souffre d’une carence criante en infrastructures de tout genre.Parmi les priorités, Nathan Ilunga a évoqué la lutte contre deux ravins. Celui se trouvant en face de l’Université Notre Dame de Lomami qui menace de couper la ville de Kabinda en deux et celui de Jérusalem sur la nationale numéro 2 et qui constitue un danger mortel permanent pour les usagers. A ce sujet, le numéro 1 de Lomami a demandé au ministre de bien vouloir accorder le bénéfice de l’urgence à ce problème vital. En retour, le Ministre d’Etat a bien compris le souci du jeune Gouverneur et a rassuré que sans tarder, il va impliquer son collègue des finances aux fins d’obtenir « les moyens financiers conséquents pour ces urgences qui cadrent d’ailleurs avec la vision du Chef de l’État, Félix Tshisekedi ». S’agissant de la question de l’asphaltage de la nationale numéro 2 au niveau de Kabinda -Mbujimayi, Nathan Ilunga a reçu du Ministre des infrastructures des certitudes selon lesquelles  » il existe un plan d’exécution du projet avec un financement de la banque mondiale et que l’asphaltage partira de deux côtés, de Mbuji-Mayi à Lubao et de Bukavu à Kasongo. Une nouvelle qui a réjoui le Gouverneur qui se bat à bras le corps pour que soient lancées les véritables bases du désenclavement de sa province.