Haut-Uele/Ituri : Pour une Cohabitation pacifique, Christophe Baseane Nangaa et Johnny Luboya N’Kashama autour d’une table

Les Gouverneurs des provinces de l’Ituri, Johnny Luboya N’Kashama et du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa ont clôturé, le vendredi, 06 mai 2022 à Ariwara (territoire d’Aru en Ituri), les travaux relatifs à l’évaluation des problèmes administratifs, sécuritaires, humanitaires, socio-culturels et de la coopération interprovinciale pour le développement de deux Entités. Après échanges, il a été constaté que les conflits entre ces deux provinces tirent leurs origines dans les limites administratives. Pour ce faire, dans le communiqué final signé conjointement signé par les deux Gouverneurs, les deux Provinces ont décidé de saisir le Gouvernement central pour solliciter l’envoi des experts de la Commission Permanente des Frontières et de l’Institut Géographique du Congo pour déterminer les limites entre les entités concernées conformément aux cartes, ainsi qu’aux textes légaux et réglementaires en vigueur.

Vue l’extrême urgence, ces deux Provinces ont décidé également d’envoyer à Kinshasa, une commission conjointe dans les meilleurs délais pour le suivi. Ces travaux ont permis aussi aux participants d’évaluer les recommandations de la rencontre quadripartite réunissant les quatre Gouverneurs des Provinces issues de l’ancienne Province Orientale démembrée , a savoir le Bas-Uele, le Haut-Uele, l’Ituri et la Tshopo, à Isiro, du 05 au 07 Mars 2022 sur les points intéressants les deux Provinces du Haut-Uele et de l’Ituri. Un accent particulier a été mis sur la coopération interprovinciale par la réalisation notamment des projets intégrateurs des infrastructures routières. Dans son mot de clôture, Christophe Baseane Nangaa, Gouverneur de la Province du Haut-Uele a salué le climat de paix observé durant ces assises entre les deux parties avant de formuler le vœux de ne plus voir la répétition des évènements malheureux entre ces deux Provinces

« Je salue l’esprit de concorde fraternelle qui a caractérisé le déroulement des travaux, lesquels ont accouché des recommandations dans la perspective de consolider la paix entre nos deux Provinces. C’est dans cet élan que je formule le vœux ardent que les événements malheureux survenus entre nos deux territoires (Aru et Faradje) ne se reproduisent plus », a-t-il conclu. Pour sa part, le Gouverneur Militaire de l’Ituri, Johnny Luboya N’kashama a réitéré sa détermination à collaborer avec son collègue pour renforcer davantage les liens de bon voisinage entre les leurs entités respectives en ces termes, « Je voudrais insister sur le fait qu’il est bon de prendre des recommandations et des résolutions, mais il est encore mieux de les appliquer. Je veux tout simplement dire qu’il ne faut pas que les recommandations issues de cette rencontre interprovinciale restent lettre morte pendant que nos administrés qui ont été frappés par les malheureux événements attendent de solutions à leurs multiples problèmes. C’est pourquoi, il me semble très important que nous maintenions des contacts réguliers pour échanger des informations sur la mise en application effective des recommandations par nos Provinces respectives avant la prochaine rencontre interprovinciale », a insisté le Lieutenant Général Luboya N’kashama.

Il sied de noter qu’au total, 17 recommandations ont été formulées pour renforcer davantage la sécurité des personnes et de leurs biens ainsi que la coopération interprovinciale. À l’issue de la rencontre, les deux Provinces, à travers leurs Gouverneurs respectifs, se sont engagées à tout faire pour que dans l’avenir, des incidents décriés ne puissent plus se répéter dans leurs juridictions, ce qui avait coûté la vie aux paisibles citoyens à la limite de ces deux provinces au mois de Mars 2022.