Bureau du MLC à Mbuji-Mayi

Le siège du parti politique Mouvement de Libération du Congo (MLC)/fédération de Mbuji-Mayi, situé dans la commune de Dibindi au Q. Bonzola, a été attaqué  la nuit du samedi 26 au dimanche 27 Mars 2022 par des personnes non autrement identifiées.

Cette information a été livrée à la presse par le Président Fédéral du MLC/Mbuji-Mayi, Pascal Gauthier LUKUSA  qui avoir aperçu des mouvements des tentatives de sabotage de ses bureaux par quelques personnes mal intentionnées vers 21h du Samedi 26 mars. Ces malfrats sont revenus à minuit, et  ont cassé les vitres et déchiré les drapeaux mais ils n’ont rien emporté.

Dans la suite de sa communication, Pascal Gauthier Lukusa a fait savoir que tous les efforts fournis pour atteindre la police étaient sans succès cette nuit. Mais, celle-ci est intervenue à quelques minutes, après l’événement.

« C’est à minuit que la personne qui passe nuit au bureau nous a appelé pour nous dire qu’il y a un groupe de gens dehors en train de casser les vitres de notre siège. Nous avons fait intervenir les autorités policières qui n’ont pas réagi et la police est intervenue, avec beaucoup de retard. Alors que le forfait avait déjà été commis », a expliqué le fédéral.

Les responsables locaux du MLC soulignent des enquêtes sont en cours pour identifier et mettre la main sur ces personnes. Ils rappellent tout de même que ces actes de vandalisme sont de nature à saboter le parti et les condamnent en mettant en garde tous ceux qui en sont auteurs.

 Jean-Claude KABINDA