vue des élèves à la sortie d'une messe à Bwamanda
vue des élèves à la sortie d'une messe à Bwamanda

Plus des cinq cents filles des différentes écoles de la cité de Bwamanda située à 75km de la ville de Gemena dans le secteur de MBARI ont été  sensibilisées  lundi 21 mars 2022 sur les conséquences des avortements provoqués. La paroisse catholique sacré cœur de Jésus de Bwamanda a servi de cadre pour cette séance qui rentre dans le cadre de la journée internationale dédiée aux femmes. Deux facilitatrices ont exposé tour à tour sur ce thème.

A en croire Dr Angèle NGWELI, responsable de service de gyneco-obstetrique de l’hôpital général de référence de Bwamanda, 20% des jeunes filles qui ont été admises à l’hôpital présentaient des complications suite aux avortements provoqués dans les  structures sanitaires privées dont parmi ont succombé de suite. Cette sensibilisation est rendue possible grâce à l’association des mamans Lamuka de la paroisse sacré cœur de Jésus.

Au sortir, ces élèves n’ont pas pu se livrer à la radio de développement de l’Ubangi, RDU en sigle considérant que  la sexualité est un tabou dans le milieu. C’est ainsi Dr Angèle NGWELI lance un vibrant appel aux parents d’échanger régulièrement avec leurs jeunes filles sur le sujet  afin de les sauver de cette ignorance.  Franck Biliwe